Pourquoi il y a de l’opposition

Quand les États-Unis ont introduit des règles sur la fatigue mises à jour, à la suite de l’accident de Colgan Air survenu en 2009 à Buffalo, NY, l’industrie s’y est farouchement opposée, arguant que cela allait augmenter les coûts pour les voyageurs et éventuellement nuire au secteur de l’aviation.

La Federal Aviation Administration (FAA) a mené une étude d’impact réglementaire dans le cadre du processus d’examen réglementaire en vigueur aux États-Unis, étude qui a réfuté la plupart des hausses de coûts alléguées par l’industrie.

L’organisme a aussi évalué les avantages d’empêcher un accident catastrophique par rapport à ce qu’il pourrait en coûter à l’industrie pour mettre en place les règles sur la fatigue. Le rapport a conclu que « … le fait d’éviter un seul accident catastrophique pendant 10 ans avec 61 personnes à bord rendrait cette règle rentable ».

 

Lire le document intégral

(En anglais uniquement)